Le mauvais cheval

Publié le par melvin

Philippe Mbarga Mboa, le ministre camerounais des Sports a demandé à Iya Mohamed de démissionner de ses fonctions de président de la fédération nationale de football. Il fallait bien que quelqu'un ose enfin secouer le cocotier, car le football camerounais est véritablement au creux de la vague. Les Lions indomptables, producteurs des résultats qui masquaient la faillite, sont maintenant rentrés dans les rangs de la médiocrité. Tout comme moi, ils regarderont le Mondial allemand à la télé, envieux du Togo et jaloux de la Côte-d'Ivoire.
Depuis Mali 2002, leur meilleure performance aura été de terminer en quarts de finale de la Coupe d'Afrique des Nations. Leurs cadets, les Lionceaux, sont même en passe de disparaître de la scène internationale. Quant aux clubs, il y a maintenant 25 ans - un quart de siècle!- qu'aucun d'eux n'a plus gagné une coupe d'Afrique. Cette année, ils n'ont même pas pu atteindre les huitièmes de finale, certains étant éliminés par des adversaires venus...de Guinée Equatoriale.
Pis encore, sur le plan local, le foot, c'est désormais à la télé, Liga espagnole, Premiership anglaise, Calcio italien...A la télé, ou dans la rue où les rencontres inter-quartiers attirent plus de monde que les matches du championnat de première division qui n'a plus d'élite que le nom.
Pour beaucoup moins que cela, l'année dernière au Sénégal, le gouvernement a contraint le président de la fédération à la démission. Sauf que le Premier ministre s'était impliqué personnellement, renvoyant le ministre des Sports à la maison pour occuper son fauteuil comme intérimaire, obtenir le départ du tout puissant président de la fédération et mettre un peu d'ordre dans le foot.
Au Cameroun, les préparatifs du grand match pour la succession qui s'annonce impitoyable, recommandent que les joueurs de la même équipe ne se fassent plus la passe, surtout lorsque celle-ci est décisive. Iya Mohamed a su jouer des divisions du gouvernement pour obtenir facilement le soutien du Comité Exécutif de SA Fécafoot. Il ne démissionnera pas! D'ailleurs, il a déjà pris l'avion pour l'Allemagne où il assistera à la Coupe du monde et ne manquera pas de se prendre en photo avec l'Empereur Blatter, pour faire illusion d'adoubement.
Je doute fort que le ministre des Sports revienne à la charge. Certes, il pourra encore tirer les ficelles des aigreurs et rancunes internes, pour tenter un coup de force à la Fécafoot. Mais, il n'osera pas attaquer la Fifa de front. Pour faire la guerre à la Fecafoot, le beau Philippe n'est pas le bon cheval. Son passé plaide contre lui. Non pas le passé de ce président de club qui ne parvint pas à faire de l'Olympique de Mvolyé la référence camerounaise, en dépit des moyens immenses engagés, mais le passé du Trésorier général de la Fécafoot au secours duquel la Fifa s'était portée il y a dix ans, lorsqu'il était en conflit ouvert avec le gouvernement qu'il sert aujourd'hui. Les arguments qu'il utilisait hier, sont les mêmes dont Iya Mohamed se sert aujourd'hui.
S'il lui arrive d'être conséquent, Philippe Mbarga Mboa devrait se rappeler qu'il était venu sauver la campagne éliminatoire des Lions indomptables pour le Mondial 2006 et ressusciter le football camerounais. Manifestement, il n'a réussi ni l'un, ni l'autre. Sa propre logique voudrait donc qu'il songe à remettre son tablier. Mais, je suis prêt à parier qu'il ne démissionnera pas. D'ailleurs, je ne m'attends pas à ce que le Premier ministre lui demande de se retirer. Le football n'est pas la priorité du moment. Le Cameroun n'est tout de même pas en année électorale. Et puis...on a atteint le point d'achèvement. Donc, on n'a plus de problèmes.

Publié dans chez les lions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

JoelDidier1 24/06/2006 19:21




 



M'bolo a Melvin,Tu penseras peut-être que je vois "le complot partout" ...Il n'empêche, la soudaine lévée de boucliers de Mbarga Mboa contre Iya n'est-elle pas une entreprise de diversion politique en direction de l'opinion publique, au moment même où celle-ci ressentira cruellement la frustration liée à l'absence des Lions au mondial 2006??Bref, je connais assez la roublardise du régime qui sait si bien "occuper" les esprits, à défaut de régler les problèmes des Camerounais. A bientôt, Joël


Amélie 24/06/2006 19:19

bonjour, je suis ravi de voir le blog d'un camerounais. Je suis une fille chinoise.
 
bonne journee
 
amelie de Shanghai, Chine ;

Nancy Isaure 24/06/2006 19:17

Désolée de faire partie de celles dont le foot n'est pas son hobbie préféré même s'il m' arrive de le regarder pour me détendre!
Toutefois, faire un blog sur ce qui nous passionne sera toujours un bon blog. Je vous souhaite donc une bonne continuation pour le vôtre où votre point de vue est important : tout le monde a son mot à dire sur ce qui se passe autour de nous puisque c'est notre vie. Cela nous donne de la culture et de nouvelles réflexions pour nos moments d'oubli de notre propre personne. Pour moi, cela me donne un (encore) petit aperçu du Cameroun côté Foot!
Cordialement.

Terre Angle 24/06/2006 19:16

Bonjour mon cher,
La pertinence mais surtout le cote comique et humoristique avec lequel tu decries les camerou"niaiseries de notre football m'ont empeche de rester indifferent face a ce nieme debat qu'un jornaliste camerounais engage sur l'avenir du football au Cameroun.
A mon humble avis et sans toutefois soutenir les responsable de la Fecafoot,le Ministere des Sports au Cameroun est un Ministere qui est appele a disparaitre,car a l'heure actuelle ou il ya un Ministere de la Jeunesse,le Ministere du Sport doit purement et simplement devenir une Direction au Ministere de l'Education Nationale.
Des grandes nations sportives comme les USA et l'Allemagne n'ont pas de Ministere des Sports et le Football s'y porte d'ailleurs tres bien.
Pour soutenir ma these je rappelerai juste tres brievement que les Ministres des Sports dont les noms suivent,repondront devant l'histoire pour tout le grand mal qu'ils ont fait au Football Camerounais:
Owona Joseph a tue le football camerounais.
Bidoung Mpkatt a garde le football camerounais a la morgue.
Etame Massoma a lu la messe funebre.
Mbarga Mboa a organise l'enterrement.
Si l'on peut s'atterder un tout petit peu sur le cas de Mr Mbarga Mboa qui reste d'ailleurs un cas tres honteux,je dirai que ce Ministre est le Ministre des Sports le plus poisseux que le Cameroun n'aie jamais eu,car en fait de resultat,il n'a rien realise ;seulement, il bat le record de tous ses predecesseurs en termes de tapages et bruits inutiles.
Je pense que parmi les premieres mesures d'assainissement du Football au Cameroun,Philippe Mbarga Mboa a l'epoque Tresorier de la Fecafoot,a certainement oublie ses tours de prestidigitation lorsqu'il tentait d'expliquer le cours de change du Dollar au CFA en passant par le Deutchmark et la Lire Italienne,pour justifier les raisons du fiasco financier que lui,Maha Daher et Akoa Richard avaient organise lors de la Coupe du monde de 94 aux USA.
Que Mbarga Mboa demissionne d'abord et nous parlerons de la demission de Iya,qui en elle meme est inevitable,mais sous certaines conditions.
Courage Melvin.

Nancy Isaure 24/06/2006 19:11

Bonjour mon cher,
La pertinence mais surtout le cote comique et humoristique avec lequel tu decries les camerou"niaiseries de notre football m'ont empeche de rester indifferent face a ce nieme debat qu'un jornaliste camerounais engage sur l'avenir du football au Cameroun.
A mon humble avis et sans toutefois soutenir les responsable de la Fecafoot,le Ministere des Sports au Cameroun est un Ministere qui est appele a disparaitre,car a l'heure actuelle ou il ya un Ministere de la Jeunesse,le Ministere du Sport doit purement et simplement devenir une Direction au Ministere de l'Education Nationale.
Des grandes nations sportives comme les USA et l'Allemagne n'ont pas de Ministere des Sports et le Football s'y porte d'ailleurs tres bien.
Pour soutenir ma these je rappelerai juste tres brievement que les Ministres des Sports dont les noms suivent,repondront devant l'histoire pour tout le grand mal qu'ils ont fait au Football Camerounais:
Owona Joseph a tue le football camerounais.
Bidoung Mpkatt a garde le football camerounais a la morgue.
Etame Massoma a lu la messe funebre.
Mbarga Mboa a organise l'enterrement.
Si l'on peut s'atterder un tout petit peu sur le cas de Mr Mbarga Mboa qui reste d'ailleurs un cas tres honteux,je dirai que ce Ministre est le Ministre des Sports le plus poisseux que le Cameroun n'aie jamais eu,car en fait de resultat,il n'a rien realise ;seulement, il bat le record de tous ses predecesseurs en termes de tapages et bruits inutiles.
Je pense que parmi les premieres mesures d'assainissement du Football au Cameroun,Philippe Mbarga Mboa a l'epoque Tresorier de la Fecafoot,a certainement oublie ses tours de prestidigitation lorsqu'il tentait d'expliquer le cours de change du Dollar au CFA en passant par le Deutchmark et la Lire Italienne,pour justifier les raisons du fiasco financier que lui,Maha Daher et Akoa Richard avaient organise lors de la Coupe du monde de 94 aux USA.
Que Mbarga Mboa demissionne d'abord et nous parlerons de la demission de Iya,qui en elle meme est inevitable,mais sous certaines conditions.
Courage Melvin.